Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Maison des Poupées - Saint-Laurent (39)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: La Maison des Poupées - Saint-Laurent (39)   Jeu 28 Déc 2006 - 17:21

Bonjour,

Aujourd'hui, je suis très indécis. Ce sujet relève t-il de l'artisanat ou est-il purement artistique?

Je crois que je vais vous laisser juger, quant à moi j'ai rencontré des artistes dans une petite entreprise artisanale.


La Maison des Poupées
Arts et Créations.






Nous sommes à St Laurent en Grandvaux (39) sur la RN5 entre Morez et Champagnole.
Là, une jolie maison toute neuve abrite:


Christine Dijoux
et
Alain Portmann


De prime abord, l'accueil est chaleureux et tout de suite on sent que nos deux artistes sont habités d'une passion créative.
Christine est originaire du Limousin, Alain de la Suisse toute proche.
Après un séjour de huit années en région parisienne, à La Garenne Colombes, ils se sont fixés sur ce plateau jurassien et y ont transporté leur atelier de création à l'été 2006.
La réputation du Jura en tant que haut lieu de la fabrication du jouet en France n'est pas usurpée. C'est peut être pourquoi bien que les oeuvres réalisées ici ne soient pas vraiment des jouets mais des objets de collection, nos artistes ont choisi cette région.



Des objets de collection, passé la porte de leur magasin on en voit tout de suite de deux sortes.

Les poupées de porcelaine,



et les ours en peluche.




Les Poupées de porcelaine







Christine est l'une des rares artistes en France capable aujourd'hui de fabriquer de telles merveilles.
D'origine limougeaude, Christine avait peut-être déjà du kaolin dans les veines quand elle se sentit attirée par cette passion.



Nos artistes ont petit à petit racheté les moules originaux d'entreprises aujourd'hui disparues et s'efforcent de faire des poupées anciennes ou contemporaines avec ces moules soigneusement entretenus. Jusque là on réalise de la copie d'ancien, la créativité va se manifester lors de la finition de la poupée.



La porcelaine est principalement constituée de kaolin de feldspath et d'eau. Alain vient de réaliser un mélange intime et relativement liquide de ces ingrédients qu'il verse soigneusement dans un moule fermé.





Cinq à dix minutes plus tard, on constate que se crée une légère dépression à la surface de la porcelaine encore liquide.



C'est le signe que le séchage a commencé sur les parois internes du moule. Sans l'ouvrir, on va le retourner pour récupérer la partie non prise de la matière, permettant ainsi de conserver à la poupée une tête creuse.
Il faut savoir que tant que la porcelaine n'a pas subi de cuisson, on peut la récupérer qu'elle soit à un stade liquide, pâteux, ou même solide. Cette matière est réutilisable pour une nouvelle opération.

Après une petite demi-heure, on procède à l'ouverture du moule.



et très précautionneusement on peut extraire la nouvelle tête. Celle-ci est extrêmement fragile, souple elle peut s'écraser entre des doigts inexpérimentés ou se déformer et être définitivement perdue en cas de geste malheureux.





Christine prend maintenant la suite d'Alain;



Après avoir aligné ses outils,



Christine, à l'aide d'un scalpel procède à la trépanation de la tête, hum! disons qu'avec un tout petit cutter elle enlève le sommet du crane.







Puis avec un outil encore plus petit dont on ne connaît pas le nom en français et dont je vous épargnerai le nom en allemand, Christine va réaliser l'ouverture des yeux.
Attention, souvenons nous que la tête n'est pas cuite, qu'elle est toujours très souple et que notre artiste doit doser ses gestes pour appliquer une certaine pression sur l'outil qui découpe la porcelaine, sans pour autant, de l'autre main écraser la tête toute fragile.





Sur la dernière photo ci-dessus, on voit bien que la tête est creuse, ceci est absolument nécessaire puisque c'est par l'intérieur de cette tête que l'on va pouvoir positionner les yeux à un stade ultérieur. On va dès maintenant préparer cette opération. Dans les outils de Christine vous avez sans doute remarqué une sorte de grand coton tige. Il s'agit en fait de tulle enroulé sur une bille de bois emmanchée, les sphères ainsi constituées ont approximativement le diamètre des yeux à implanter. Avec minutie Christine va appliquer en tournant légèrement cette "lime" à l'intérieur des paupières pour préparer l'orbite de l’œil afin que celui-ci joigne parfaitement au visage.





De même, Christine va lui ouvrir la bouche et sculpter les dents.









Une fois le deuxième oeil ouvert et les différents petits détails vus et corrigés, nos artistes vont procéder à la première cuisson. Les pièces sont enfournées à froid, le four (électrique) est fermé, et on le laisse gentiment monter à la température de 700 ° C. Cette température atteinte, le chauffage est coupé et on laisse refroidir jusqu'à la température ambiante. La porcelaine de couleur mastic ( gris très légèrement jaunâtre ) ressort du four complètement blanche.



La première opération qui suit cette cuisson consiste à ébavurer la tête, à poncer le plan de joint et à lisser tous les petits défauts qui peuvent apparaître. Ce travail est exécuté avec une petite éponge genre "spontex" mais recouverte d'un abrasif extrêmement fin.
A partir de maintenant, le geste doit être plus mesuré encore car si vous lâchez la tête, elle casse et, est ainsi définitivement perdue.



Il est alors impératif que notre tête sèche pendant un à deux jours avant une deuxième cuisson, à 1230 ° C, température impérative. Le processus est identique au premier passage au four, seule la température est différente. L'opération dure de six à huit heures.

On aborde ensuite l'opération sans doute la plus délicate. C'est à partir de là que la poupée commence à prendre vie, car c'est là qu'elle devient unique.
Christine va peindre la face de la future poupée et lui conférer sa personnalité.

La peinture, ce sont des pigments en poudre qui vont être dissous à l'aide d'un "médium" à ce stade, la peinture obtenue est soluble à l'eau ce qui permet le nettoyage des pinceaux et la rectification de maladresses toujours possibles.





A l'aide de ses doigts, Christine commence à appliquer un peu de médium sur la porcelaine pour permettre l'accroche de la peinture.



Elle veut ici donner à la poupée son futur teint de jeune fille, pour cela elle dépose avec une mini éponge quelques traces de peinture qu'elle va ensuite estomper au pinceau. L'opération peut parfois prendre une dizaine de minutes pour que l'artiste obtienne ce qu'elle attend!







La couleur de la peau est obtenue, mais il faut encore dessiner les cils, les sourcils, colorer les lèvres, marquer le coin des yeux, faire ressortir un peu les pommettes si on le désire.
Mais à ce stade, un impératif technique nous arrête.
Il n'est pas possible de peindre sur une couche de peinture déjà déposée et qui n'aurait pas été cuite.
Notre tête va donc se diriger à nouveau vers le four pour y subir une troisième cuisson à 700° C. Une cuisson de ce type sera indispensable chaque fois qu'une peinture devra en recouvrir ou se superposer à une autre . Par contre, cils, sourcils et lèvres n'étant pas superposés, une seule cuisson est nécessaire.









Enfin, le dernier geste du peintre sera sa signature qui viendra authentifier la fabrication en tant que pièce unique.



Puis la maquilleuse se transforme en ophtalmologiste et vient s'occuper les yeux de la future jeune fille.

Les yeux que Christine choisit dans ses tiroirs sont des sphères de verre dont les iris sont merveilleusement reproduits.
Il faut choisir la couleur qui va ensuite s'harmoniser avec la coiffure.
Ces objets viennent directement de chez leur fabricant, une entreprise allemande qui continue de commercialiser ces produits.
L'iris est entouré d'un petit boudin de cire relativement malléable, puis mis en place dans l'orbite préparée avant cuisson. Les deux yeux sont soigneusement ajustés pour éviter tout strabisme inesthétique, puis quelques points d'adhésif déposés au pistolet à colle viendront fixer le montage; la cire s'éliminera facilement à chaud.



La tête est alors fermée par une calotte en liège ou en carton sur laquelle viendra se coller la perruque.

Et enfin quand la demoiselle aura trouvé un corps (bois ou papier mâché), des membres (bras et jambes en porcelaine moulés comme la tête) et des habits elle pourra tester son charme sur les visiteurs de Christine.





A la lecture de ce commentaire, vous aurez compris qu'une de ces demoiselles ne naît pas le temps d'une visite, même si celle-ci dura trois bonnes heures.
Vous aurez compris que le goût, la sûreté du geste, la précision du pinceau, la patience et la gentillesse font partie intégrante du caractère de Christine. Certains traits de ce caractère sont innés, d'autres représentent le savoir faire acquis au cours des années consacrées à une passion.

Les deux s'allient pour donner naissance au "beau".

Merci Madame, j'ai eu beaucoup de plaisir à vous rencontrer, à vous écouter et à vous voir créer.

Un petit mot encore avant de conclure avec ces demoiselles, Christine et Arts et Créations commercialisent aussi des poupées avec un corps en bois d'érable,



ou toutes faites de tissus.







et bien sur des poupées contemporaines en vinyle.






_________________


Dernière édition par Loup Blanc le Dim 8 Aoû 2010 - 15:04, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: La Maison des Poupées - Saint-Laurent (39)   Sam 30 Déc 2006 - 15:53

Les Nounours

Mais là ne s'arrête pas l'activité de Christine et d'Alain.



Christine fabrique également des ours en peluche de collection.
La peluche est le plus souvent en mohair c'est à dire issue d'une chèvre angora dont les poils très longs sont filés..



Arts et Créations est revendeur pour la France de tissus en mohair fabriqués par une firme allemande. Christine peut alors s'inspirer des différents tissus qu'elle reçoit, en fonction des différentes couleurs ou longueur de poils ou bouclés ou ondulés, etc.









Christine fournit l'ours fini ou en Kit à fabriquer vous-mêmes.
Ces ventes très tendance dirions nous, consistent à vous fournir tous les accessoires nécessaires à la confection de votre ours à l'exception de la ouate de bourrage.
Vous trouverez le tissu et le patron nécessaire pour la découpe et l'assemblage de la bête, les yeux et tout ce qui est nécessaire pour que vous puissiez réaliser votre chef d’œuvre.









Un petit clin d'oeil ici au vidéaste de service - Digilap' -






Merci à Christine et à Alain pour leur extrême gentillesse et leur accueil fort convivial.

Encore un petit mot pour dire qu'à


La Maison des Poupées,

vous trouverez tout, mais absolument tout ce qui vous sera indispensable pour créer une ou un nouveau compagnon, mais aussi tout ce qui est nécessaire pour réparer ou restaurer une poupée ou un Nounours borgne ou manchot par exemple.

Sachez encore qu'Arts et Créations organise des stages de création de poupées et des stages de création d'ours.
Les ventes peuvent se faire sur place, mais aussi par téléphone, par correspondance et bien sur par Internet.



Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous
http://artsetcreations.com




René JV le 30 décembre 2006
Photos © Remy et René JV- 28/12/2006
Vidéos © Rémy JV - 28/12/2006


Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9

Le 30 janvier 2010, la Maison des Poupées nous informe de l'ouverture de sa boutique en ligne.

Bonjour,

La Maison des Poupées a le plaisir de vous annoncer la mise en place de sa boutique en ligne.

Unique en France : Toutes les fournitures pour faire soi-même les bébés reborn, les Ours et les Poupées.

www.artsetcreations.com


La Maison des Poupées - Arts et Créations
12 rue du Crêts des Pesières - BP 40
39150 Saint Laurent en Grandvaux
Tél. : 03 84 60 24 50
Fax : 03 84 60 24 51


sm9

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
La Maison des Poupées - Saint-Laurent (39)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PERDU RODEO chat noir à Saint-Laurent-du-Var (06) le 20-10-2009
» Presqu'île Saint-Laurent - Porspoder
» DALMATIEN (m) blessé trouvé à SAINT-LAURENT 22140
» Finale du Printemps des Royales 02-09-2012 Saint Laurent d'Aigouze
» Saint Laurent d'Aigouze - Printemps des Royales SAUMADE - 07-04-2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: De l'Artisanat Jurassien à la petite industrie.-
Sauter vers: