Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Entre Valais et Uri - La Furkabahn-Bergstrecke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Entre Valais et Uri - La Furkabahn-Bergstrecke    Ven 13 Aoû 2010 - 21:56

Bonjour,

Il n'y a pas un ferroviphile qui n'ait jamais entendu parler du " Glacier Express ", ce train mythique qui relie Zermatt dans le canton du Valais à Saint Moritz dans le canton des Grisons à travers deux grands cols, la Furka et l'Oberalp. Trois réseaux BVZ (Brig-Visp-Zermatt) FO (Furka Oberalp) et RhB (Chemins de Fer rhétiques) unissaient leurs efforts pour faire circuler cet express le plus lent du monde. Aujourd'hui les deux premières compagnies ont fusionné pour fonder la MGB (Matterhorn-Gotthard Bahn).
Ce trafic était interrompu l'hiver, l'accès au tunnel de faîte de la Furka à 2163 m était envahi par des hauteurs de neige considèrables. La caténaire était démontée ainsi que le pont de Steffenbach pour les mettre à l'abri des avalanches.
Le 15 juin 1982, le tunnel de base d'une longueur de 15 350 m entre Oberwald (VS) 1368m et Réalp (UR) 1538m est inauguré et l'exploitation de la ligne sur sa totalité est désormais possible, de bout en bout, en toute saison.


La Furka Bergstrecke



Quand la légendaire ligne sommitale de la Furka fut désaffectée et vouée à la démolition en 1981, des amateurs, visionnaires de trains et de beaux voyages eurent le rêve un peu utopique de réhabiliter ce tronçon de voie et d'y faire circuler des trains à vapeur.
C'est cette résurrection que je vous invite à découvrir





Rendons nous à Réalp (UR) où nous arriverons la veille,



pour être de bonne heure le lendemain matin sur le quai de la petite station de la nouvelle compagnie,



où stationnent déjà quelques voitures repeintes aux couleurs du matériel d'origine. Tout de suite on remarque l'absence de tout engin moteur.



Sans soleil, aux premières heures de la matinée, même en juillet, il ne fait pas chaud à 1538 m d'altitude, aussi allons nous explorer les alentours pour tenter de se réchauffer.
C'est ainsi que nous découvrons les caractéristiques de la voie métrique que nous allons emprunter, et les détails de sa crémaillère ABT.





Sans oublier la roue dentée mue par la lok et qui va s'engrener sur la crémaillère pour hisser le convoi.


Mais que se passe t-il au fond de la vallée?



Dans une grande débauche de fumée et de vapeur la locomotive tender n°1 de type 130 rebrousse depuis le dépôt pour se mettre en tête de son train.





Le tender a obtenu un généreux plein de charbon,



On peut sûrement affirmer que les soutes à eau sont remplies jusqu'à plus soif,



Le manomètre indique que la chaudière est au timbre,



La lok accoste sa rame en douceur,



Après l'essai de frein,



Notre train est prêt au départ.



Juste avant de nous élancer, un petit mot sur notre lok qui a une histoire peu banale.



Elle fut livrée à la Brig - Furka - Disentis Bahn, par la société de construction de machines de Winterthur en 1913,



Puis en service actif à la Furka - Oberalp depuis 1925 jusqu'à l'électrification de la ligne. Elle fut alors vendue à la France qui l'expédia en Indochine en 1947. Récupérée au Viet-Nam, elle rejoint la Furka Bergstrecke en 1993 et reprend son service sur une ligne qu'elle a bien connue en service régulier avant la mise sous caténaire.

En voiture!





Un petit coup d'oeil sur le confort des "premières",



Tandis qu'au dessus de notre tête le car postal attaque le franchissement du col de la Furka par la route.



Et c'est parti!



Le premier tronçon de la ligne sommitale a avoir été réhabilité en 1992, concerne le parcours:


Réalp 1558 m - Tiefenbach 1849 m

Après la courte section en adhérence de la station jusqu'au dépot, très vite, la crémaillère ABT se présente à nous.



Et tout de suite la rampe de 110 o/oo commence à flanc de montagne



Et c'est bien vite le premier tunnel et le grand bonheur de la traction vapeur.





La ligne suit le torrent d'assez près,



Les paysages sauvages, mais paisibles ne peuvent nous laisser imaginer l'enfer qu'est ici l'hiver!





Mais nous arrivons déjà à la fin de la première section et nous marquons l'arrêt à Tiefenbach.



Où notre lok assoiffée va se désaltérer à l'eau pure et glacée de la montagne.







Après cet arrêt technique, nous sommes désormais sur le deuxième tronçon réhabilité, lui en 1993.


Tiefenbach 1849 m - Furka 2163 m

Sur le pont, on aperçoit encore un vestige de l'ancienne caténaire



De temps en temps on croise au détour d'une courbe un chalet d'alpage accroché à la pente



Tandis qu'au ras du brouillard, on distingue le tracé de la route, bien au dessus de la voie,



et que de la route on devine la voie qui s'approche du tunnel.



Et juste avant celui-ci, c'est l'arrivée à la station Furka.









Le portail nord, côté Uri du tunnel de faîte est atteint.



Le sémaphore est au rouge comme il se doit, une circulation se prépare à
émerger à l'air libre.



Le croisement réalisé, nous repartons sur le troisième tronçon qui comprenant le tunnel proprement dit ne fut réouvert qu'en l'an 2000.








Furka 2163 m (Uri) - Muttbach-Belvédère 2120 m - Gletsch 1762 m (Valais)



Le tunnel de faîte, long de 2120 m nous englouti pour quelques instants avant notre réapparition au portail sud de Muttbach dans le Valais.





où nous continuons notre descente vers Gletsch.



Nous retrouvons également la route qui elle aussi redescend de 2436 m et nous découvrons un glacier bien particulier,







puisque ce glacier donne naissance au Rhône.



Pendant toute la descente vers Gletsch, on ne va cesser de cotoyer la route du col qui rivalise d'ingéniosité pour établir des épingles dans le vide bien souvent.







Toujours des chalets d'estive





De droite à gauche, le Rhône, la voie ferrée et la route de Gletsch à la Furka.



Tout au fond de la vallée, au carrefour de deux cols: La Furka entre Valais et Uri à gauche de l'image, et le Grimsel entre Valais et le canton de Berne à droite, les quelques maisons de notre destination. Au centre la route continue vers Oberalp.







Dernier coup d'oeil sur le glacier du Rhône,



et nous entrons en gare de Gletsch, terminus provisoire de la Bergstrecke.



Cette gare offre une disposition peut-être unique au monde, son bâtiment est séparé de la voie par un fleuve.




Gletsch - 1762 m - Terminus



Le train va marquer un arrêt buffet assez long pour permettre à ses voyageurs d'aller se restaurer dans le seul et unique hôtel, le grand bâtiment à volets rouges.



Une heure plus tard, nous sommes de retour en gare.



Pendant notre déjeuner, la lok a été tournée et s'est replacée en tête de son train de retour.



Il nous reste encore quelques minutes pour regarder de plus près cette magnifique mécanique à l'état quasiment neuf. A sa naissance en 1913, on ne peut l'imaginer plus pimpante.







Mais le temps passe vite en si bonne compagnie



En voiture



Départ.



Pendant que notre train monte paisiblement vers le tunnel,



intéressons-nous à la traversée à niveau de la route cantonale par une autre rame.





Mais déjà nous atteignons Muttbach-Belvédère,



Le tunnel nous attend, et c'est bien vite que nous ressortons à la station Furka.



Après quelques instants d'attente,



Sous l'oeil vigilant de Jody,



Le chef de circulation nous donne "voie libre" sur le "Signum" et l'autorisation de départ.



_________________


Dernière édition par Loup Blanc le Ven 13 Aoû 2010 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Suite Furkabahn-Bergstrecke   Ven 13 Aoû 2010 - 22:03


Il n'y a plus qu'à se laisser glisser parmi les rhododendrons jusqu'à Réalp.





Les courbes s'enchainent les unes aux autres,







Le pont de Steffenbach qui sera démonté en trois parties pendant l'hiver se présente devant nous.
















E = Ende - Fin de la crémaillière



et fin du voyage sur la ligne sommitale de la Furka. Retour à Réalp avec sa gare du MGB et un train du service régulier qui vient de sortir du tunnel de base



Merci à l'immense travail et à la volonté sans faille de tous les bénévoles regroupés au sein d'une association internationale qui se sont dépensés sans compter pour faire revivre cette ligne de montagne.

Mais leur travail n'est pas complètement terminé, il reste la quatrième section du parcours à remettre en état, entre Gletsch et Oberwald où la ligne retrouvera les rails de son ancienne compagnie, au portail sud du tunnel de base après de multiples aventures dont un tunnel hélicoïdal.

Les travaux sont déja bien avancés, les reconnaissance du tracé ont été effectuées depuis plusieurs années déjà.
Ici, à la sortie aval du tunnel hélicoïdal, on voit, juste au dessus de la voie ferrée, la route Oberalp-Gletsch et au loin, les lacets du col du Grimsel.







Lorsque la jonction sera effectuée, on parle de 2010, il sera possible de faire une excursion circulaire avec départ de Réalp par la voie sommital et retour par le tunnel de base, ou l'inverse suivant les horaires.



Avant de se quitter, pour faire passer la poussière de charbon, je vous invite au pot de l'amitié dans un des verres du "Glacier Express",spécialement dessiné pour cette ligne afin d'en compenser la pente.




A votre santé!





René JV, le 7 novembre 2007
Photos © René JV le 27 juillet 2004.
:Take Five






Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
Entre Valais et Uri - La Furkabahn-Bergstrecke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relations conflictuelles/tensions entre mâles
» Vidéo de jeux entre chiens : j'aimerais avoir vos avis
» Remplissage entre dalle et lisse basse
» Lou, un truc le gêne à l'entre-jambes --> occlusion de l'estomac
» question entre eau douce et eau de mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: Autour du Massif :: Un coup d'oeil chez nos proches voisins :: En Suisse-
Sauter vers: