Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Musée du Lapidaire à Lamoura. (39)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur
avatar

Masculin Lion
Messages : 924
Age : 71
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Le Musée du Lapidaire à Lamoura. (39)   Lun 10 Juil 2006 - 16:46

Bonjour,

Dans le Haut-Jura, les Hivers, sont longs, froids et rigoureux. Autrefois, il n'était pas rare que le neige s'accumulant chute après chute, rende très vite toute circulation et toute communication impossibles.

Certaines fermes étaient même parfois recouvertes de neige jusqu'au toit.


Souvent, au cours des siècles derniers et jusque dans un passé relativement proche, " ceux d'en haut " se rendait à la foire de la Saint-Martin début novembre, faisaient leurs dernières provisions et se retiraient dans leurs fermes jusqu'à un printemps bien lointain.

Pendant cette saison, les paysans et toute leur famille que ne requerraient plus les travaux de la ferme, bien blottis dans leur solide bâtisse, y partageant la chaleur de leurs bêtes, s'occupaient à un travail délicat celui de la pierre de couleur, qui fît bientôt la réputation des Hautes Combes, le lapidaire..

L'implantation de cette activité est due également à la proximité de Genève où se trouvaient de tous temps des orfèvres, des joailliers et des bijoutiers. Sur place, en Suisse, des lapidaires transformaient déjà la matière brute en pierres précieuses pour ces bijoux.

Puis Genève, sous l'égide de Calvin devint protestante. Nombre de catholiques genevois affluèrent alors dans le Haut-Jura, y apportant leur savoir faire et leur outillage. De même de nombreux horlogers prirent aussi de la hauteur en s'installant dans la vallée de Joux. A leur tour, ils eurent rapidement besoin de rubis pour servir de contre pivot à leurs montres.



A Lamoura, je vous invite à m'accompagner pour la visite du:

Musée du Lapidaire



et découvrir cette activité de patience, de précision et d'habileté

Alors bien sur, une question vient immédiatement à l'esprit, qu'est ce que le lapidaire?



La réponse est plus simple que le travail lui même, le lapidaire est le taillage sur une meule abrasive de pierres de couleur, fines et semi-précieuses, fausses, et de synthèse. Il est bon de préciser que le lapidaire taille toutes les pierres SAUF le diamant, et que le diamantaire, lui, ne taille QUE le diamant.



Je vous ai parlé de trois catégories de pierres, voyons de quoi il s'agit:

Les pierres fines et semi-précieuses,
sont des minéraux naturels que l'on trouve dans le sous-sol de différentes parties de la Terre.
Du Cristal de Roche courant que l'on travaille depuis le 13ème siècle pour faire en particulier des pendeloques de lustres, jusqu'aux pierres beaucoup plus chères telles que les saphirs, rubis et mystérieuses émeraudes.







Les pierres de synthèse
résultent de la taille de pierres obtenues par le procèdé Verneuil. La dureté, la réfraction et la coloration sont très proches des vraies pierres.



Les pierres artificielles ou fausses pierres,
ne sont ni plus ni moins que du verre teinté. On les appelle également "strass ou éclatance". Les ébauches sont obtenues par fusion au four à haute température.





De nos jours, seules les pierres fines, semi-précieuses sont taillées manuellement et unitairement. Les autres productions sont mécanisées et plus de soixante "pierres" sont taillées simultanément.



Pendant de nombreuses années, cette activité a donné du travail à des entreprises voisines. Ainsi la Sté Jacquemin-Verguet à Saint-Claude, a fabriqué des centaines de milliers de porte-pierres en laiton par décolletage à commande numérique, réalisant ainsi un trait d'union entre l'usinage moderne et la tradition.









La taille des pierres fines


Tout d'abord voyons ce qu'est un établi de lapidaire.



Cet établi se compose de trois postes.
Au premier plan, deux meules, ici non utilisées, permettent le taillage de l'ébauche de la pierre. Celle ci est tenue à la main et appliquée sur la meule pour obtenir un premier aperçu de la pierre finale.

Puis Monsieur Blanc occupe le deuxième poste de l'établi, celui destiné au taillages des facettes.

Son épouse travaille sur le troisième poste qui est réservé au polissage de la pierre.



Une fois ébauchée, la pierre est collée avec du ciment (une sorte de résine composée de gomme laque et de gomme arabique), sur un support en bois.







Lers images encadrées de rouge ci-dessous sont des vidéos. Elles vous expliquent le taillage et le polissage des pierres. Cliquez sur les images et patientez pendant leur téléchargement.

Taillage de la table









Le taillage des facettes







Le polissage







Après un apprentissage jamais trop long, les lapidaires sont en mesure de réaliser toutes sortes de pierres aux multiples facettes. Ces pierres sont le reflet de leur Art.





Je voudrais ici remercier très sincèrement l'animatrice du musée du lapidaire de Lamoura, qui m'a très gentiment accueilli, avec convivialité et compétence.

Jules Gauthier


Exposition sur les arts, techniques et traditions de la taille des pierres fines et précieuses. Activité traditionnelle du Haut-Jura.
Visite guidée, démonstration, projection d'un film vidéo. Pas de démonstration après 17h30.
Participe au passeport "inter-musées" (techniques et cultures comtoises)
Dernière démonstration à 17h30.

Horaire d'ouverture: Ouvert du 28 Juin au 29 Août, tous les jours de 14h30 à 18h sauf le samedi.
Juin et septembre, ouvert le dimanche de 14h30 à 18h.
Hors saison : accueil Groupe de plus de 10 personnes uniquement, sur réservation.


Renseignements:
Maison du Lapidaire
Mairie de Lamoura Centre du village
39310 Lamoura
Tel. : 03 84 41 22 17
Fax : 03 84 41 21 60
Mail : muse.lap.f@wanadoo.fr


Tarifs:
Adulte : Prix minimum : 3.50 Euros
Enfants (8/15 ans) : Prix minimum : 2.50 Euros
Tarifs Groupe (plus de 10 personnes) :
Prix minimum : 1.20 Euros - Prix maximum : 2.50 Euros






René JV pour monjura.actifforum.com, le 14 juillet 2006
Photos: © René JV - 14 juillet 2006
Vidéos: © Rémy JV - 14 juillet 2006
mp3: "Sonate" - Schubert





Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
Le Musée du Lapidaire à Lamoura. (39)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Juillet 2008]visite musée et atelier Hermès
» Le musée Bigoudin ou le château des Barons
» Le musée du braconnage
» Musée de la foudre - Marcenat
» [Musée] Musée P. Belmondo par Chartier-Corbasson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: Chateaux - Musées - Ecomusées - Patrimoine et Curiosités-
Sauter vers: