Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Trois hommes - une ville: Genève (GE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur
avatar

Masculin Lion
Messages : 924
Age : 71
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Trois hommes - une ville: Genève (GE)   Sam 24 Nov 2007 - 13:45

Bonjour,

Je vous invite à une petite visite de la grande cité du sud du massif jurassien. Sa situation sur le territoire suisse ne la fait pas forcément apparaître sous cet angle, et pourtant Genève n’est qu’à quelques vingt kilomètres du sommet du Col de la Faucille.


Genève ville cosmopolite, citadelle de la Réforme,
Métropole de la Suisse Romande.






La Ville

Au pied du Jura, et à l’est de celui-ci, Genève s’étale à la sortie du Lac Léman et le long du Rhône renaissant de sa longue traversée du lac.



Cité de 180 000 habitants, la ville de Genève forme avec quelques petites localités environnantes le Canton de Genève dont le blason rappelle son passé de ville du Saint Empire Romain Germanique ( le demi-aigle) et la clef d’or symbole de la ville épiscopale.



Lorsque l’on évoque cette cité, la première idée qui nous vient à l’esprit est le célèbre jet d’eau qui est unique au monde et constitue l’attribut de la ville comme Paris a sa tour Eiffel, Londres Big Ben, etc.







Propulsées à deux cents km/h par de puissantes pompes électriques, l’eau du lac atteint une hauteur de 140 mètres avant de s’étaler en un vaste panache blanc visible de très loin.



Le Pont du Mont Blanc richement armorié, est le premier pont sur le fleuve à la sortie du lac.




Des vedettes effectuant des navettes entre rive gauche (Quai du Général Guisan) et rive droite (Port des Paquis) à l’extérieur de la rade, s’engouffrent résolument sous son tablier.



Magnifiquement située au centre du fleuve,



l’Ile Rousseau,

à l’écart du trafic automobile est un havre de quiétude et de repos.





On aime venir lire ou se détendre au pied de la statue du grand philosophe.
Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) le citoyen de Genève aida les peuples à prendre conscience d’eux-mêmes. Il portait en lui les fondements de la Révolution Française



Un pont continue de l’Ile Rousseau jusque sur le quai des Bergues pour rallier la rive droite.. En remontant un peu le fil de l’eau, après avoir traversé la rue du Mont Blanc, nous atteignons le quai du même nom.
Sur le côté de la chaussée opposée au lac, se dresse, depuis 1879, le mausolée du duc de Brunswick, érigé par la ville reconnaissante de ses bienfaits.



Une dizaine de mètres en face, du coté lac, un buste en bronze rappelle l’assassinat, sur ce quai, de l’impératrice Elizabeth d’Autriche et reine de Hongrie (Sissi) en 1898.



Lorsque la nuit commence à tomber sur la rade,







Petit à petit, les façades des palaces du Quai du Mont Blanc s’illuminent



Tandis que le jet d’eau traditionnellement illuminé en blanc se teintait de sang le 17 juillet 2007, Genève voulant ainsi marquer sa solidarité avec la tragédie du Darfour.






La Cathédrale Orthodoxe Russe




Les bulbes dorés de cette église orthodoxe se détachent sur un fond d’immeubles résidentiels du XIX siècle.



D’un style moscovite ancien, l’édifice est construit en forme de croix grecque.







La nef est séparée du sanctuaire par l’Iconostase formé de cinq voûtes en marbre de Carrare.





On y découvre des icônes somptueuses couvertes d’or ou d’argent.





Au centre se dresse la Porte Sainte réalisée en bois de cyprès. Elle est richement ornée et dorée.





Quittons cette église très particulière,





Et, à pied, par les rues et les ruelles de la vieille ville,

















Rendons-nous à la


Cathédrale Saint-Pierre




Ce vaste édifice fut construit aux XII et XIII siècles, dans un style résolument gothique, il fut en partie reconstruit au XV siècle.





La cathédrale fut complétée au XVIII siècle par une façade néo-grecque pour le moins inattendue et surprenante.



Cette cathédrale est consacrée au culte protestant.
Rappelons-nous qu’initiée par Martin Luther, La Réforme fut prêchée à Genève dès 1532. Adoptée sous la tutelle de Jean Calvin (1509-1564) en 1536, elle fit de Genève la Rome Protestante.

L’intérieur est imposant comme dans nombres de constructions de cette époque, mais sa sobriété touche au dépouillement et à l’austérité.



Seules de magnifiques rosaces et de belles verrières lui apportent la magnificence d’une lumière divine jouant sur les vieilles pierres et lui conférant la solennité que l’on attend d’un tel lieu.















Mais Genève, c’est aussi



Une Ville Internationale




Siège de la SDN (Société des Nations),
elle devient en 1946 le siège européen de l’ONU (Organisation des Nations Unies),



D’autres grandes organisations mondiales y ont également leurs sièges,
tout d'abord:

Le CICR (Comité International de la Croix Rouge).



Rendons ici hommage à Henri Dunant (1828-1910), troisième enfant de la ville père de la Convention de Genève de 1863, qui deviendra l’actuelle Croix Rouge.


"L'ennemi, le véritable ennemi, ce n'est pas la nation voisine, c'est la faim, le froid, la misère, l'ignorance, la routine, la supersition, les préjugés".
Henri Dunant - L'avenir sanglant


Mais aussi:

l'OIT (Organisartion Internationale du Travail),
l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle),
l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale),
le CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire)

Genève accueille plus de deux cents organisations internationales, citons encore:

l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé)
le HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés)
l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce)
l'OIS (Organisation Internationale de la Standardisation ISO)
l'UIT (Union Internationale des Télécommunications) etc. etc.





Fondé au XVIII siècle, en 1717, par Augustin Pyramus de Candolle,





Le jardin botanique



nous invite à la promenade.



A la lisière de la ville, le Jardin botanique est riche de plus de 16 000 espèces et il s'étend sur près de 28 hectares.

Un arboretum,







Un Massif de plantes de rocaille, un autre de plantes protégées,





De grands espaces autorisés au public,



Des parterres immenses redessinés au fil des saisons,







Un parc animalier



Mais aussi des serres tropicales et des centaines de m2 de serres de culture.

Une monde agréable pour s'y promener, se reposer,

jouer aux amoureux de Peynet,



rêvasser ou lire tout simplement.





René JV pour monjutra.actifforum.com, le 24 novembre 2007
Photos: © René JV René JV - 05/2002 - 10/2005 - 03/2006 - 04/2006 - 07/2007.
mp3: Peer Gint - La mort de Aase - Grieg.





Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
Trois hommes - une ville: Genève (GE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vote Catégorie 2 Election - Les montres hommes de ville
» Camping "Le granit rose" à Tafraout
» Actu: Le pont gratuit qui hérisse la Ville de Genève
» Comment rendre nos poulaillers de ville légaux ?
» Cherche à faire garder furets (74-01-genève)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: De l'autre côté du Massif-
Sauter vers: