Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Ferme du Haut-Jura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: La Ferme du Haut-Jura   Ven 2 Juin 2006 - 18:17

Bonjour,

Ayant quitté un appartement en ville pour venir habiter une de ces fermes traditionnelles du Ht-Jura,
je me devais de vous en conter leur histoire.






Les Fermes traditionnelles du Haut-Jura



Ferme Haut-Jurassienne d'après Jean-Claude Gimazane - coll. personnelle René JV

La ferme du Haut-Jura est plutôt basse.
Son toit, généralement de tôle (autrefois tavaillonné y compris la cheminée) a une bonne surface, car il doit recueillir l’eau de pluie pour la citerne.
La neige est une réserve d’eau naturelle et forme un isolant thermique. Néanmoins, il faut souvent déneiger et soulager la charpente car la neige mouillée est très lourde.
Le pont de grange est pentu. La porte de grange large (au début l’homme avec sa charge de foin sur le dos passait de justesse). La grange abrite une énorme quantité de fourrage et isole les pièces d’habitation.
La façade possède une ou deux avancées : les « coches » qui protègent de la bise.
Un pignon, côté du vent, est garanti par des tavaillons (plaquettes de bois) réalisés dans de l’épicéa fendu dans le sens des fibres, séché, et aminci au banc d’âne. La protection peut également être en tôle. Cette protection est appelée suivant les lieux: tavaillonnage, bataillage ou bataillée.
Les ouvertures, plutôt petites, ont des auvents et souvent des doubles fenêtres.
L’eau du toit était autrefois recueillie par des chêneaux en bois et transportée jusqu’à la citerne proche. L’eau de source était canalisée de la même façon.







Gros plans sur différentes sortes de bataillées



Les trois premières images à gauche montrent des tavaillons en épicéas à différents stades de leur vie.
Les quatres images de droites montrent des bataillages métalliques (généralement de la tôle galvanisée, beaucoup plus rarement acier inox ou cuivre.



Parcourons maintenant les Hautes Combes.



Ferme avec deux coches - combe de la Chaux Bethod - Lamoura










Sur le pignon, des chêneaux collectent l'eau du toit vers la citerne - Près des Moussières.


Habitat très dispersé à Bellecombe - Les Moussières.


Les vaches de race Montbéliarde font partie intégrante de cette saga. Ce sont les productrices du lait nécessaire à la fabrication du Comté - Près des Moussières.


Ici, pas de coches, mais une entrée en retrait pour ne pas affronter directement la tourmente - Bellecombe - Les Moussières.


Coches et bataillée métallique - La Vie Neuve - Septmoncel.


Séchage du bois à l'abrit des coches - La Vie Neuve - Septmoncel.






Collecte des eaux pluviales et grenier fort - La Vie Neuve - Septmoncel.


Tavaillonnage - La Pesse.




Pont de grange - La Pesse.




Pan coupé - La Combe du Lac - Lamoura.


La Tanière - Combe de Tressus.


La Sellière - Combe de Tressus.




Solitude glacée du Grandvaux - Lac de l'Abbaye - Grande Rivière.




Cette dernière construction n'est pas une ferme, mais un chalet d'estive.
C'est la que logent les bergers qui gardent les troupeaux en altitude l'été, et c'est aussi le lieu de la traite quotidienne du lait.






Pour conclure, je vous propose un poême de mon ancien voisin Henri Marandin, aujourd'hui décédé, qui m'a enchanté par sa culture et son dynamisme et que j'ai eu beaucoup de plaisir à cotoyer.


La ferme du Haut-Jura




La pluie glacée de mars m'a fait pressé le pas
Vers la ferme blottie, à l'auvent confondue
Dans la petite combe, au fond du Haut-Jura
Au bout de la haie, solitaire et trapue.
C'est à peine, si on la devine, enfouie,
Frileuse et discrète, au bout du chemin creux
Sous l'épais manteau blanc recouvrant l'appentis,
Défiant le temps de l'âge et de l'hiver venteux.
J'ai poussé le vantail de l'entrée séculaire;
Que le silence est lourd au coeur de la chaumière
Qui sent le suint, la suie, et la sueur amère
Des bêtes et des gens qui y vécurent naguère!...
La flamme a crépité sous le manteau noircie
Qui marque l'âtre de la haute cheminée,
Ravivant les ombres, réveillant les esprits
Des aïeux défunts des générations passées.
Les flammèches furtives éclairent les visages
Du paysan artiste au tour de lapidaire,
De la mère au rouet penchée sur son ouvrage,
Les marmots jouant sur les dalles du parterre.
Dans l'alcôve, au fond, on entend le vieillard
Qui gémit ses années, après y être né
Et, de l'avoir de ses mains pétri comme un rempart
Protégeant à jamais toute la maisonnée.
Ce refuge a vécu au rythme de la vie
Pour l'éternel dernier dont c'était la venue,
Pour ce premier mourant autour duquel on prie
A l'unisson des pleurs et des larmes émues.
Dans la lourde charpente aux poutres de sapins
Et les lambris délabrés de l'étable vide
Flotte encore l'odeur du fromage et du pain,
Du beurre rance et de la chandelle humide.
Dans l'houtaud enfumé, la mort apprivoisée,
Le nouveau-né fêté, le couple endimanché
S'animaient à nouveau au gré du temps rythmé
Dans la solitude des veillées partagées.
Ainsi à la lueur d'une chaude flambée
J'étais le pèlerin, dont l'assiette prévue
En bout de table pour le pauvre égaré
Me rendait coupable de tradition perdue.
Comme elle chuchote et comme elle souvient
De son foyer, des rêves, des espoirs déçus;
Ne la mutilez pas, du passé, c'est le lien
De l'héritage d'un patrimoine reçu.
Conjurons avec elle les mauvais moments
Des temps modernes, sans âme et sans amitié
Avec la terre, le ciel, le feu, le vent,
Renouons le dialogue à son riche passé.










Photos © René JV - 2005-2006
mp3: "Take Five" P. Desmond - The Dave Brubeck Quartet


Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9




_________________


Dernière édition par Loup Blanc le Ven 12 Oct 2012 - 12:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: La Ferme du Haut-Jura   Sam 19 Sep 2009 - 17:55

Bonjour,

Je voudrais vous communiquer une information que José, vient de me transmettre par mail, et concernant une technique de construction pratiquée autrefois dans le Haut-Jura.
sm9


Cher Monsieur,
Je viens par hasard de découvrir votre site et j'ai beaucoup aimé.
Je suis né dans le Jura (vers Morez) où j'ai vécu une partie de mon
enfance et j'ai, dans les années 80, créé un centre de ski de fond à
la Pesse (auberge de l'Embossieux) en collaboration avec la
municipalité de la Pesse.
Au cours de ces années j'étais très souvent à la Pesse et comme je
suis très attaché aux traditions et cultures anciennes, un soir, au
cours d'un repas un vieux monsieur m'a conté l'histoire suivante.


Quand on projetait une construction de ferme, le principal problème
pour monter les murs en pierre était l'absence d'eau (pas ou peu de
ruisseau ou de gouille à portée de main). Les maçons avait une
technique imparable pour régler ce problème.

- on commençait par construire la citerne en pierre à proximité de
l'emplacement futur
- on aplanissait l'emplacement de la maison
- on plaçait 4 ou 6 pierres taillées aux angles et au milieu des cotés
(tous travaux ne nécessitant pas d'eau)
- On taillait ensuite 6 colonnes en épicéa de la hauteur voulue
- on dressait les colonnes sur les pierres taillées puis on plaçait
les pannes, la charpente et enfin la couverture
- on reliait les chenaux et gouttières à la citerne et on attendait la
pluie
- de cette façon toute l'eau nécessaire était disponible pour la
confection de la "gi" Les murs étaient montés en "remplissage" sous
les pannes

Façon éminemment originale de commencer une maison par le toit.
Nécéssité fait loi et quelle ingéniosité!!!

J. Maruzzi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
La Ferme du Haut-Jura
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le chantier de marie et norbert dans le haut-jura
» Chalet dans le parc naturel du haut jura aux Bouchoux
» Nouveau club de canicross region haut jura,haut doubs,suisse voisine
» doubs-jura
» coucou du jura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: Le Haut-Jura-
Sauter vers: