Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La brasserie "La Rouget de Lisle" Bletterans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur


Masculin Lion
Messages : 924
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: La brasserie "La Rouget de Lisle" Bletterans   Jeu 1 Fév 2007 - 15:23

Bonjour,

Le Jura est une région essentiellement viticole, on y célèbre les crus et les différentes appellations contrôlées, mais le Jura a aussi un riche passé de brasseries implantées un peu partout dans le département. (83 brasseries au début du 20e siècle en Franche Comté, à Champagnole, Poligny, Lons le Saunier, Saint Claude, Pontarlier, Morteau, Besançon, Port sur Saône, Montbéliard, Sochaux, Champlitte, Arc les Gray et bien d’autres).



A côté de Lons le Saunier, Monsieur Bruno Mangin a, en 1994, manifesté la volonté de faire revivre cette tradition en créant:

La Rouget de Lisle.

On peut qualifier cette nouvelle entreprise de première brasserie franc-comtoise artisanale moderne.



Voici comment, au dos de chacune de ses bouteilles, la brasserie elle-même se définit:


La brasserie "La Rouget de Lisle est installée à Bletterans, au pied des premiers contreforts du massif jurassien. Dans cette entreprise, ancrée dans sa région, nous élaborons une gamme de bieres, dans le respect d'une fabrication artisanale de qualité. Mais plus que la technique ou le procédé, nous sommes avant tout une brasserie qui a su garder une dimension humaine, le goût des produits de caractère, et c'est cela qui nous confère notre identité jurassienne.



S'attachant à élaborer des produits de terroir, naturels et authentiques, Bruno Mangin et la Brasserie Rouget de Lisle produisent aujourd'hui en permanence 21 bières qui utilisent toutes les richesses du terroir franc-comtois, et dont les taux d’alcool varient de 4.5° à 7.5° .



A l'origine de toute bière on retrouve la fermentation d'une céréale. Ici, les bières sont produites à base d’orge malté ou d’orge malté et de blé malté (pour les bières blanches), de plantes ou de produits aromatiques de la région et pour certaines légèrement houblonnées.



La fermentation, que l'on qualifie de fermentation "basse" est réalisée en cuve close aux environs de 14° pendant une durée de 8 à 12 jours, puis la température des cuves est abaissée aux environs de 2° pendant un minimum de 21 jours, ces bières sont donc des bières de garde.



Au cours de l'année 2006, la brasserie a produit environ 7100 hl qui furent conditionnés en bouteilles de 33 et 75 cl ainsi qu'en fûts pour le service à la pression.






A ce jour "La Rouget de Lisle" emploie neuf salariés et écoule sa production principalement par le biais des petits détaillants, des grandes surfaces et des cafés-restaurants, essentiellement sur le plan régional comme en témoigne la carte ci-dessus, mais aussi par ses liens proches avec le milieu associatif pour l'organisation des buvettes.



Vous dire ce qui se passe dans le secret de ces cuves en inox est très simple pour le brasseur, beaucoup plus hermétique pour le néophyte.
Sachez toutefois que l'on chauffe, on laisse fermenter, on filtre, on refroidit à 2°, on attend, on vérifie le gaz carbonique, on filtre à nouveau (sur argile et pas trop pour conserver les aromes, tant pis ou tant mieux si la bière reste un peu trouble dans sa bouteille ( c'est la preuve que l'on a un produit naturel dans son verre).
Ce n'est pas très visuel mais c'est la base du métier.



Ce qui est plus animé c'est la mise en bouteilles qui se produit en moyenne après 21 jours d'élaboration en cuves.
















Je voudrais remercier chaleureusement M Bruno Mangin qui nous a accueilli dans son entreprise et qui nous a laissé entrevoir les mystères de son art.

Si vos déplacements vous conduisent du côté de Bletterans ou de Lons le Saunier, allez déguster une bonne cervoise, bien fraiche, blonde ou blanche, brune ou ambrée, toute simple ou parfumée à la gentiane, à l'absinthe, au cassis de la Bourgogne toute proche, au gout de fumé pour se marier avec la charcuterie du Haut-Doubs, le choix est immense.

Sachez cependant, le faire avec modération naturellement.



Quelques sous-bocks portant les différentes marques de la maison.








René JV - le 1er février 2007
Photos et Vidéos © René JV
Montage vidéo © Rémy JV

Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
La brasserie "La Rouget de Lisle" Bletterans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enigme N°3 "Beau comme un camion"
» Bricolage "une bague à oiseau"
» "Tortues-Actions AWARDS 2010" ...Les Nominés !!
» "la cuve d'aquarium" épisode 1
» Introduction d'un "bois de vigne rare"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: De l'Artisanat Jurassien à la petite industrie.-
Sauter vers: