Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Villa Palladienne - Syam [39]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur
avatar

Masculin Lion
Messages : 924
Age : 71
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: La Villa Palladienne - Syam [39]   Ven 2 Juin 2006 - 18:25

Bonjour,

Une perle italienne égarée sur le plateau jurassien, près de Champagnole.
La riche demeure d'un Maître de Forges au pays des Fruitières coopératives à Comté:

Le Château de Syam

ou




A 4 kilomètres de Champagnole, dans la haute vallée de l'Ain, le petit village de Syam repose dans un site éclatant de verdure. Depuis 1808, une entreprise connue sous le nom de "Forges de Syam" transformait l'acier et fabriquait des outils pour l'agriculture et des lames pour la guerre.
C'est en 1818 que le village vit s'édifier une villa au style pour le moins inattendu.

Amoureux de l'architecture italienne, Emmanuel Jobez, maître de forge, fit bâtir une villa destinée, à l'époque, à devenir un centre culturel. Elle ne manque pas de dénoter dans le paysage jurassien : son plan carré souligné par des pilastres ioniques, la couleur jaune du crépi, la rotonde centrale et la décoration de style pompéien… montrent à quel point Jobez s'est inspiré des villas italiennes réalisées par Palladio du XVIème siècle.


Véritable dynastie de Maîtres de Forges, “Les Jobez” alliés aux “Monnier” influencèrent considérablement la vie politico-socio-économique de la vallée de Syam.
Industriels avisés, inventeurs, poètes érudits, grands notables, hommes politiques influents, ils servirent des idées nouvelles, édifièrent des usines, des écoles, des églises et des châteaux.
“La Villa Palladienne” est l’aboutissement d’une créativité et d’une sensibilité artistique rare. Elle fut imaginée par Emmanuel Jobez, inspirée par un voyage en Italie pour devenir un lieu de vie paisible et un berceau culturel.


La disparition brutale de son commanditaire détourna quelque peu de sa destinée cette merveilleuse demeure.
Lumineuse, elle sut se faire aimer et connut un XIX ème siècle brillant et serein. Préservée et maintenue en état par les descendants de Sadi Carnot, elle sera convoitée par les pouvoirs publics puis vendue en 2001 à un couple de jurassiens passionnés.





















Les meubles, tous d'époque Empire, sont les meubles d'origine de la maison...





Petit harmonium de voyage...


Sous le ciel de lit, Eugénie Jobez, porte une robe au décolleté Empire...



Le lit est caractéristique avec ses pieds en griffes de lion...





Le mobilier de ce petit salon est d'époque, à l'exclusion des superbes cabriolets Louis XVI recouverts d'une tapisserie d'Aubusson...



L'horloge, sur la cheminée, toujours d'époque Empire, rappelle l'admiration de Napoléon pour l'Empire romain...



Le décor n'est pas placé contre les murs, mais contre les portes, c'est du papier peint...



La petite bibliothèque...au second étage, il en existe une autre, immense, la plus belle de Franche Comté, 20 mètres de long, 35 000 ouvrages...



Le trésor de la maison est sur les murs avec une belle collection de papiers peints, imprimés au tampon en 1816, de l'école de David, ils représentent des scènes de l'antiquité grecque...







Contrairement à l'Italie, à Syam, nul besoin de se protéger de la chaleur, les marbres et les mosaïques transalpines ont été remplacées par des parquets à la marqueterie soignée.







Le billard situé au milieu de la pièce est un billard anglais à blouses...



La cheminée en marbre gris, a la particularité d'être double. Elle est symétrique avec celle qui est derrière, dans le grand salon. Une vitre au dessus des cheminée permettait aux dames qui conversaient ou jouaient de la musique dans le salon de voir les messieurs qui passaient beaucoup de temps au billard.



]Le grand salon est un salon de musique...







Dans le jardin, le buste en bronze d'Emmanuel Jobez fait face au grand salon...





La salle à manger dispose d'un papier peint très typé Empire, lourd motif en trompe l’œil rehaussé d'un médaillon en bronze doré...





La cheminée en marbre à colonnades supporte une statue en terre cuite représentant l'été...







De nombreux instruments de musique sont le témoignage du cercle très actif créé par les dames de la famille...





La rotonde est le plus bel endroit de la maison. Construit sur huit colonnes couronnées d'un décor néo-classique,



Une élévation de trois balcons se termine sur un fabuleux trompe l'oeil en coupole...





Le parquet de la Rotonde est une véritable mosaïque de merisier et de chène clair.



C'est ici qu'ont lieu les concerts qui animent cette fastueuse demeure.











Les communs, en demi-cercle, sont d'influence Claude Nicolas Ledoux ( Salines Royales d'Arc et Senans) Pendant la vie d'Alphonse Jobez (fils d'Emmanuel), ce fut une ferme expérimentale...



Ouvert du 15 Avril au 15 Octobre,
tous les jours, de 11h à 18h, sauf le mardi.
Visites guidées Juillet et Août (1h 30)
Départ des visites: 11h - 14h 30 - 16h 30
Adultes: 5.50 €
Tél : 03 84 51 64 14




René JV pour monjura.actifforum.com, le 24 mai 2006
Photos: © René JV - 24 mai 2006
mp3: "Valse brillante en si bémol" - Chopin


Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
La Villa Palladienne - Syam [39]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Villa Thuret d'Antibes
» Ma villa Mon désir
» [Maison] Villa VH par Beel & Achtergael
» Villa Thuret d'Antibes
» Villa de rêves pour les weekends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: Chateaux - Musées - Ecomusées - Patrimoine et Curiosités-
Sauter vers: