Mon Jura

Le Jura vu par un Jurassien
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 045 - Gigny (39) L'abbatiale Saint-Taurin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur
avatar

Masculin Lion
Messages : 924
Age : 71
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 31/05/2006

MessageSujet: 045 - Gigny (39) L'abbatiale Saint-Taurin   Sam 2 Déc 2006 - 9:52

L'Abbatiale Saint-Taurin de Gigny (39)

Dans ce que l'on appelle: "La petite montagne", au sud de Lons le Saunier, dans la vallée du Suran, se trouve Gigny, petit village de 250 habitants.







Dès l'entrée du village nous sommes informés.
Nous sommes en terre Clunisienne.
En effet, c'est l'abbé Bernon issu de l'Abbaye de Baume les Messieurs qui fît construire cette église de 886 à 893.



Peu après, en 910, il fonda avec six moines de Baume les Messieurs, et six autres de Gigny la grande abbaye de Cluny.

Fin du IX siècle, début du X, c'est donc sur une solide base romane que cette église subira de nombreux remaniements au cours des âges.

Tout d'abord le clocher qui s'élève traditionnellement au croisé du transept, mais qui date du XVII est curieusement octogonal avec un toit galbé plus dans la tradition franc-comtoise. Dans la nef, on peut encore apercevoir les quatre murs qui à l'origine devaient soutenir un clocher carré plus dans l'esprit de l'époque.



Déjà réduit à l'état de simple prieuré sous la direction de l'abbé Hugues de Cluny, le village et le monastère disparaissent dans un incendie en 1157. Seule l'église est préservée.

De 1492 à 1503, le prieuré échut au Cardinal Julien Della Rovere, qui peu avant de devenir célèbre sous le nom du Pape Jules II, fît construire le portail en 1495. Portail qui aujourd'hui encore porte les armoiries du futur pape.





Du fait de la disparition du monastère, sécularisé en 1760, et supprimé en 1788, l'église parait bien vaste de nos jours pour un si petit village.



L'intérieur aux dimensions imposantes est sobre et particulièrement dépouillé.

La nef est constituée de six travées en plein cintre qui reposent sur des colonnes carrées ou rondes des XV et XVII siècles. La voûte d'arête de la nef date de 1647.



La nef est séparée des bas-côtés par des piliers circulaires à chapiteaux cubiques.



Sur l'ancien maître-autel on peut voir une châsse de Saint Taurin patron de la paroisse.



Dans le bas-côté gauche, subsistent encore des dalles funéraires datant du XVI siècle.



Profitant d'un soleil d'automne de fin d'après-midi, les vitraux du collatéral sud, anciens ou oeuvres contemporaines, s'illuminent de toutes leurs couleurs.





Tandis que la rosace ouest, au dessus du portail commence à apporter pas mal de lumière dans l'édifice.



Il ne vous reste plus qu'à vous laisser séduire par la divine symbiose des verrières modernes et des vieilles pierres dans une communion de lumière.

















René JV pour monjura.actifforum.com, le 2 décembre 2006
Photos: © René JV - 1er décembre 2006
mp3: "Kiriale" - Jean-Christian Michel



Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

Pour continuer la visite:
L’église de Saint-Lothain, cliquez sur l'image ci-dessous:



Pour choisir un autre édifice, retour au sommaire, cliquez sur l'image ci-dessous:



sm9

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
045 - Gigny (39) L'abbatiale Saint-Taurin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 16eme FESTIVAL du FILM TAURIN ET CAMARGUAIS à ST GENIES DE MALGOIRES.
» 42- Refuge affilié S.P.A. à Saint Chamond dans la Loire
» Picotin, joli poils longs du sauvetage de Saint Maixent
» Feuilletés vol au vent de Saint-Jacques
» Blog sur le refuge de Saint-Dié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Jura :: A la découverte du Massif :: Les édifices religieux-
Sauter vers: